Une maison moderne à deux étages en Flandres rurales

Lokeren, Belgique

Le studio d’architecture Pascal François Architects en Belgique a conçu une maison moderne à deux étages
qui est rattachée au toit d'un ancien immeuble servant d’étables. Pascal François Architects ont construit la nouvelle résidence près de Lokeren
dans la zone rurale au nord de la Belgique à l’endroit où une propriété existante a été démolie.

Le nouveau bâtiment a été placé exactement sur ​​les contours des fondements de l'ancien bâtiment et son pignon jouxte contre l'écurie transversale.
Une cuisine aux grandes baies vitrée coulissantes est située en-dessous du large avant-toit à l’endroit où les deux bâtiments se rencontrent. Cependant, il n’existe pas de connexion directe entre la nouvelle structure et l'ancienne écurie. L'architecte Pascal François avait l’obligation de répondre aux exigences des autorités administratives compétentes en matière d’urbanisme suivant lesquelles les deux bâtiments ne pouvaient pas communiquer directement à l'intérieur, faute de quoi le permis de construire allait être refusé.

« La raison principale de réaliser l’aménagement intérieur sous cette partie existante du toit trouve son origine dans le désir du client de vouloir capter au maximum la lumière du soleil matinal tombant dans la cuisine », explique François Pascal. Le résultat est une symbiose intéressante entre l'ancienne dépendance et la nouvelle structure.
L’obligation de ne pas dépasser un volume total de 1000 mètres cubes représentait une difficulté supplémentaire, parce que les autorités compétentes entendaient additionner l’ensemble du volume de la grange et de la maison en raison du contact existant.

La maison au style pur et rectiligne est située perpendiculairement au bâtiment existant. La façade du 1er étage est recouverte de carreaux céramiques, tandis que le rez-de-chaussée est couvert d’un rideau de planches boisées verticales naturelles derrière lequel de très grandes ouvertures se cachent. Celles-ci vont du sol au plafond et ont été réalisées avec les grandes baies vitrées fixes et coulissantes du système KELLER minimal windows®. La façade remarquablement sobre et fermée cache un intérieur très spacieux et lumineux qui tire toute son énergie de la grande taille des différentes parties de la façade conçue avec les vastes vitrages aux dormants minimalistes en aluminium intégrés dans la maçonnerie.

L'entrée principale de la maison est également réalisée avec des lattes en bois et apparaît en parfaite harmonie avec l'ensemble de la façade de l'immeuble.

Juste en face de l'entrée, le regard des résidents est dirigé sur ​​un grand vitrage fixe derrière lequel un étang s’étend dans le jardin. L'entrée mène vers une salle monochromatique servant de living et de salle à manger avec une terrasse élégante en bois donnant sur le jardin. A l'aile opposée de la maison se trouve un vaste bureau. Trois chambres et deux salles de bains forment le premier étage de l’immeuble.

La vieille grange sert toujours d’abri pour les chevaux.

 

 

Architecte

www.pascalfrancois.be

 

Photographie

Thomas de Bruyne

www.cafeine.be

 

Réalisation

KELLER SA

 

Achèvement: 2012


Choose your language: